GESTIONNAIRE DE FLOTTE, UN METIER QUI EVOLUE A VITESSE GRAND V

De nouvelles compétences à acquérir mais surtout de nouveaux défis à relever !

On distinguait auparavant deux profils de gestionnaires de flottes, selon les besoins des organisations. L’un à dominance administrative optimisait coûts et financement, l’autre à vocation plus technique s’assurait de la bonne disponibilité de flotte. Aujourd’hui, le contexte place le gestionnaire face à de nouveaux challenges qui en font une profession encore plus complète et porteuse de perspectives.

Les objectifs climatiques au centre de la stratégie

Les objectifs climatiques, qu’ils soient européens ou nationaux, font tous de la mobilité un axe de travail prioritaire. Pour tous les professionnels du secteur, et donc pour les gestionnaires de flotte, le travail de veille et d’anticipation est inévitable. Afin de construire une flotte pérenne, il faut aligner sa stratégie avec les horizons de décarbonation.

Les avancées technologiques au service de l’activité et des collaborateurs

Véhicule autonome, télématique, énergies propres… Le gestionnaire de flotte doit se tenir constamment au courant des évolutions technologiques. En effet, en modernisant sa flotte :

  • il s’assure de la sécurité des collaborateurs,
  • il améliore leurs conditions de travail au quotidien,
  • il préserve à l’activité de l’entreprise,
  • il favorise le recrutement de nouveaux talents grâce à une marque employeur attrayante.

A lui de suivre ces évolutions et de proposer les meilleurs investissements !

De nouvelles visions de la mobilité à explorer

Les modes de consommations de la mobilité évoluent : micro-mobilité, camionnette électrique en tournée, véhicules légers à une ou deux places, voitures individuelles… La gestion de flotte regroupe toutes ces réalités, et il faut également réfléchir au partage des véhicules, ainsi qu’à leur financement (LLD, LOA, achat, etc.).

Finalement, le rôle du gestionnaire c’est d’assurer le déplacement des salariés d’un point A à un point B au meilleur coût économique et climatique, en prenant en comptes toutes ces modalités potentielles !

Ces compétences à développer et ces nouveaux outils à maîtriser rendent la profession de gestionnaire de flotte plus complexe… Mais également plus stratégique ! Les perspectives de carrière qui en découlent en font un véritable métier d’avenir.

Découvrez :


Ces contenus peuvent également vous plaire :

GESTIONNAIRE DE FLOTTE, UN METIER QUI EVOLUE A VITESSE GRAND V

On distinguait auparavant deux profils de gestionnaires de flottes, selon les besoins des organisations. L’un à dominance administrative optimisait […]

Lire la suite

23/09/2021

FIT FOR 55 : 12 PROPOSITIONS QUI IMPACTENT LA GESTION DE FLOTTES

Le paquet “Fit for 55” qui vise une pollution zéro dans l’Union Européenne à horizon 2050 a été adopté […]

Lire la suite

03/09/2021

Le leasing auto se porte bien : faut-il franchir le pas ?

Le leasing fait de plus en plus d’adeptes en France. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : En 2020, 45 % des […]

Lire la suite