La conduite autonome fait son entrée dans le code la route

Le Code de la route s’adapte : le conducteur n’est plus seul responsable

C’est officiel, le Code de la route a changé depuis le 1er juillet 2021 pour s’adapter à l’arrivée imminente de la conduite autonome. Une évolution règlementaire qui devrait permettre à ces véhicules de faire leurs débuts sur les routes françaises de manière encore expérimentale et très encadrée. On vous explique tout.

Pourquoi a-t-il fallu adapter le Code de la route ?

Jusqu’ici, le Code de la route ne prévoyait pas de cadre légal pour le cas où un système de conduite automatisé contrôle le déplacement d’un véhicule. Pour les assureurs, les constructeurs et les magistrats, tout comme pour les conducteurs, le cadre légal ne permettait donc pas d’envisager la circulation de véhicules autonomes.

Désormais, il sera possible pour une personne au volant de « dégager sa responsabilité pénale dès lors que le système de conduite automatisée fonctionne conformément à ses conditions d’utilisation ». C’est à dire sous la surveillance du conducteur.

En effet, pour cette première étape l’utilisateur devra rester en capacité de reprendre la main. Il sera donc toujours assis au volant et attentif à la circulation.

Les voitures autonomes se destinent-elles aux entreprises ?

Cette première phase d’expérimentation semble plutôt se destiner aux entreprises, car elle se limite à des trajets prédéfinis, sur des circuits ou des files réservées. On pense notamment aux bus, aux poids-lourds qui se suivent en convoi rapprochés, aux VTC et aux éventuelles livraisons en ville.

A terme, les équipements de pilotage se révèlent tout de même couteux pour des particuliers. Ces investissements seront plus facilement amortis par des entreprises qui économiseront en retour des coûts sur salaire.

En attendant de voir les évolutions prochaines pour les entreprises et pour les particuliers, la conduite autonome fait aussi son apparition dans les auto-écoles. Les candidats devront désormais se former aux techniques et aux équipements avant de passer le permis !

 

Découvrez :


Ces contenus peuvent également vous plaire :

07/10/2021

GESTIONNAIRE DE FLOTTE, UN METIER QUI EVOLUE A VITESSE GRAND V

On distinguait auparavant deux profils de gestionnaires de flottes, selon les besoins des organisations. L’un à dominance administrative optimisait […]

Lire la suite

23/09/2021

FIT FOR 55 : 12 PROPOSITIONS QUI IMPACTENT LA GESTION DE FLOTTES

Le paquet “Fit for 55” qui vise une pollution zéro dans l’Union Européenne à horizon 2050 a été adopté […]

Lire la suite

03/09/2021

Le leasing auto se porte bien : faut-il franchir le pas ?

Le leasing fait de plus en plus d’adeptes en France. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : En 2020, 45 % des […]

Lire la suite