Transport.data.gouv : une mine d’or pour les acteurs de la mobilité

Une plateforme data autour de la mobilité, quel intérêt pour les gestionnaires de flotte ?

Transport.data.gouv : une mine d’or pour les acteurs de la mobilité

Les initiatives digitales autour de la mobilité ouvrent des perspectives intéressantes. D’autant plus lorsqu’elles émanent de la collaboration entre acteurs publics et privés. C’est le cas de l’innovante plateforme Transport.gouv.data, et les entreprises ont tout intérêt à en saisir le potentiel.

Public et privé main dans la main pour fluidifier la mobilité

Transport.data.gouv est une plateforme publique et collaborative. Elle vise à recenser toutes les données utiles aux développeurs et aux acteurs de la mobilité. L’objectif est de leur faciliter la vie pour que l’utilisateur final bénéficie du service le plus performant qui soit.

Le site centralise donc sous forme de fichiers une multitude de plans, d’itinéraires, de grilles d’horaires et de temps de trajets. Il est alimenté par les entreprises de transport, les gestionnaires d’infrastructures, les collectivités locales ou encore les fournisseurs de services de transport à la demande.

Grâce au principe « open source », c’est une mine d’informations constamment à jour et libre d’exploitation disponible pour les acteurs du secteur. Voilà ce qui rend cette initiative aussi intéressante pour quiconque s’intéresse au transport et à la mobilité.

En définitive, la plateforme met à profit les partenariats public-privé pour fluidifier l’usage des infrastructures communes et améliorer l’expérience de l’usager.

Et les gestionnaires de flotte dans tout ça ?

Le projet Transport.data.gouv présente deux intérêts majeurs pour les gestionnaires de flotte d’entreprise qui souhaitent mettre la mobilité au cœur de leur stratégie.

D’une part, ils ont aisément accès à l’ensemble des données utiles à l’information voyageur. C’est un outil précieux pour avoir une cartographie précise du (des) territoire(s) sur lesquels opère le groupe ou ses filiales. Le gestionnaire peut mieux cerner les besoins des collaborateurs et adapter la flotte automobile en fonction.

Un exemple concret ? Des demandes de véhicules supplémentaires remontent fréquemment d’un site éloigné du siège. Grâce à la masse de données disponible, le gestionnaire peut évaluer la criticité de la situation et bénéficier d’indicateurs pertinents pour porter le problème devant les décideurs.

D’autre part, et ce point s’adresse spécifiquement aux grandes organisations, la plateforme est une ressource de choix pour développer ses propres supports d’informations. Les données sont facilement réutilisables, elles sont accessibles sans identification préalable, associées à des métadonnées complètes et jouissent d’une harmonisation juridique équilibrée. Bref, elles sont prêtes à l’emploi.

Avec la collaboration d’équipes applicatives, le gestionnaire peut réfléchir à des solutions digitales adaptées au fonctionnement de l’entreprise : une application dédiée, une page d’informations sur l’intranet, ou bien des notifications « push »… Ces supports d’informations à destination des collaborateurs optimisent les déplacements professionnels et les trajets domicile-travail. Et donc l’usage de la flotte automobile.

Découvrez :


Ces contenus peuvent également vous plaire :

Transport.data.gouv : une mine d’or pour les acteurs de la mobilité

Transport.data.gouv : une mine d’or pour les acteurs de la mobilité Les initiatives digitales autour de la mobilité ouvrent […]

Lire la suite

Transport.data.gouv : une mine d’or pour les acteurs de la mobilité

Transport.data.gouv : une mine d’or pour les acteurs de la mobilité Les initiatives digitales autour de la mobilité ouvrent […]

Lire la suite

Digital : le nouveau rôle du gestionnaire de flotte

La mobilité est en un enjeu social, environnemental et politique majeur au sein de nos organisations. Il n’est donc […]

Lire la suite